Les 7 erreurs à ne pas commettre sur les réseaux-sociaux

Les réseaux sociaux sont un formidable levier pour augmenter la notoriété d’une entreprise, une association ou une marque, et pour conquérir des utilisateurs. A condition d’éviter les faux pas.

#1 : Choisir les réseaux sociaux pour limiter les frais

Pour un entrepreneur confronté à toutes sortes de coûts, les réseaux sociaux semblent être la solution miracle pour augmenter sa notoriété sans payer un euro. « Comme le support est gratuit, on pense qu’il n’est pas nécessaire de mobiliser un budget. Erreur ! Il faut élaborer une stratégie, créer du contenu… La présence sur les réseaux a un coût en temps si elle est assurée par l’entrepreneur ou un coût financier si on en confie la gestion à un community manager », souligne Jérôme Duchamp, fondateur et dirigeant de l’agence Spoke. Antony Besson, directeur de l’agence Digicomstory, va plus loin : « Si vous marketez votre produit avec des bouts de ficelle, vous ne sortirez jamais du lot. Plutôt que de chercher à multiplier les publications pour créer un buzz naturel, il faut développer une approche publicitaire. Créez un contenu de qualité autour d’une expérience produit et poussez-le grâce aux modules sponsorisés qui s’afficheront sur les murs d’un public ciblé. »

#2 : Oublier l’humain

« Raconter une histoire est la seule façon de réussir en marketing. » (Julien Bréal -Growth Marketeur )
Le piège à éviter c’est de faire comme tout le monde, et rester dans cette foule vague des réseaux-sociaux. Le meilleur moyen de marquer les esprits ? Faire du storytelling ! Les publications les plus engageantes sont elles qui touchent personnellement votre communauté. Si vous ne savez pas par où commencer, raconter d’abord votre propre histoire. Je prône l’authenticité et la transmission d’émotion. Soyez vrais, soyez vous.

#3 : Copier – coller ses post à l’identique sur tous les réseaux-sociaux

Chaque réseau-social à ses propres caractéristiques, utilisateurs, objectifs et usages. Il serait très préjudiciable de poster les mêmes contenus sur chacun d’eux. Par exemple Instagram est très visuel, esthétique et fait passer de l’émotion, tandis que LinkedIn est Le réseau professionnel qui sert notamment au recrutement. Impossible évidemment de publier les mêmes textes sur ces deux réseaux différents. Pour ma part, si mes visuels sont souvent identiques sur les différents réseaux-sociaux; les texte diffèrent systématiquement. Les messages ne sont pas du tout les mêmes, et les objectifs non plus.
« La même personne n’aura pas les mêmes attentes sur Facebook, Twitter ou LinkedIn » (Ludovic Salenne -CEO @SLNWeb )

#4 : Se comporter comme le nombril du monde

« Les gens ne veulent pas voir la même chose tout le temps, ils veulent être divertis et ce fut une énorme leçon pour nous.» (Brian Peters – Digital Marketing Manager @Buffer)
On a souvent tendance à ne partager que notre propre contenu afin de présenter ses produits/services, mettre en avant son blog ou ses vidéos, etc… Il est nécessaire de le faire mais cela n’est pas suffisant pour construire et fidéliser une communauté. Quand on s’abonne à une page ou une personne, on s’attend à quelque chose en retour. Par exemple : des tutos ou des concours, des backstage, de la sincérité; de façon générale; du contenu utile. Avez-vous déjà pensé à faire de la curation de contenu ? C’est un moyen simple, rapide et à moindre coût pour montrer votre expertise dans un domaine donné.

#5 : Penser que les publicités Facebook et Instagram ne sont pas efficaces

« A l’heure actuelle, avec 20 ou 40€, les gens ne profitent même pas du potentiel de la publicité Facebook » (Robin Vézina – Expert Facebook et Co-fondateur @J7 Media)
Alors que les fonctionnalités de ciblage très larges proposées par Facebook et Instagram permettent un targeting de masse d’une grande précision, 90% des entreprises sont frileuses d’investir de l’argent dans du sponsoring. Pourtant, lorsqu’il est bien paramétré, le sponsoring est très puissant et s’avère très efficace. En effet, les réseaux-sociaux en savent beaucoup sur leurs utilisateurs, et le ciblage précis selon des caractéristiques détaillées permet d’atteindre vos cibles très facilement; et surtout à moindre coût ! Je pense d’ailleurs que les prix vont augmenter car cet outil deviendra de plus en plus célèbre auprès des entreprises, associations, entrepreneurs.

#6 : Être irrégulier

Publier du contenu lorsqu’on a un peu de temps… sans se soucier de la fréquence et du file rouge à suivre dans la cohérence de ses messages. Les réseaux-sociaux, c’est de la rigueur, de la réflexion, du sérieux et de régularité. Rien se s’improvise et la fréquence est un des éléments les plus important à respecter. Je vous conseille donc de réaliser un calendrier éditorial mensuel pour créer du contenu cohérent, à fréquence régulière et dans le but d’interagir avec votre communauté.

#7 : Bouder sa communauté

La communication sur les réseaux-sociaux est différente de la communication traditionnelle dite « descendante ». Sur les réseaux-sociaux, la communication est transversale et se fait en interaction avec des centaines, des milliers, voir des millions de followers… Il est donc très important de « chouchouter » sa communauté, de répondre aux commentaires, de s’intéresser aux publications de ses abonnées et de garder une relation de proximité. Pour cela, le travail de modération est essentiel.

Publié par inspireamelie

Dynamique et passionnée, je souhaite aider les entreprises, associations, entrepreneurs et se développer grâce aux réseaux-sociaux !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :